Smiley face

Partagez | 
 

 Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
-

avatar


Voir le profil de l'utilisateur







MessageSujet: Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)   Dim 26 Fév - 15:44

Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)
Anko marchait fièrement dans les couloirs, il avait enfilé sa plus belle tenue car aujourd'hui était un jour spécial, il allait rencontrer ses colocataires et voir enfin à quoi ressemblait sa chambre. S'appuyant sur sa canne au pommeau en or pour marcher bien qu'il n'en ait pas besoin mais cela lui donnait un style qu'il appréciait tout particulièrement. Passant une main dans ses cheveux blonds, il jeta des regards dédaigneux et hautains à toutes les personnes qui osaient le regarder dans les yeux, certes il était parfait mais ce n'était pas une raison pour que tout le monde se jette sur lui non plus. Il continua de marcher pendant plusieurs minutes avant de finalement arrivé devant sa chambre, il essaya d'ouvrir la porte mais elle était fermée. Étant le premier arrivé, il décida d'attendre patiemment que les autres arrivent après tout il était essentiel pour une personne de son rang de savoir attendre, surtout quand il s'agissait de vos futurs colocataires. Puis il vit une silhouette se dessiner à l'horizon, probablement l'un de ses colocataires qui arrivait, il lui offrit un sourire hypocrite et lui tendit la main lorsqu'il arriva près de lui :

-Enchanté de vous connaitre, Anko Arihito héritier de la richissime famille Arihito blabla tu as certainement du entendre parler de moi, après tout, tout le monde entier me connait !"

ll avait écarté les bras d'un geste théâtral puis il tourna sur lui-même et observa le blondinet, il tourna autour de lui observant son corps en entier. Il avait l'air plutôt gentil pas le style de garçon à tabasser les autres élèves à coup de barre à mine en tout cas. Il le regarda amicalement ce qui était très rare pour Anko, il était de très bonne humeur ce qui était étrange... D'habitude il était du genre à hurler et à rabaisser toutes personnes qui croisaient son chemin et ça lui faisait plaisir en plus et oui Anko se complaît à se comporter comme un petit con avec les personnes de son entourage ou alors n'est-ce qu'une armure qu'il sait créer pour tenter de cacher le désespoir et le manque d'affection que la mort de sa mère lui a laissée ? En tout cas, aujourd'hui ses pensées sombres l'avaient quitté laissant place à un Anko tout content et fier comme un paon de se présenter à cet inconnu, peut-être était-il aussi intelligent que lui ? Enfin moins bien sur, personne n'est aussi intelligent qu'Anko évidemment:

-Quel est votre nom ? 
-

avatar


Voir le profil de l'utilisateur







MessageSujet: Re: Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)   Dim 26 Fév - 17:01


Enchanté.
FT. ANKO ARIHITO

Jan s’étire tranquillement, alors qu’il marche d’un pas moyen dans les couloirs de la résidence universitaire. Le numéro de sa chambre lui a tout juste été donné, avec la demande de s’y rendre immédiatement afin d’y récupérer un jeu de clé, laissé à l’intérieur ainsi que les deux autres, aux noms de ses deux colocataires. Car il vient tout juste d’arriver et ne connaît de toute manière personne, il n’a pas pris la peine de demander leurs noms ; ça ne servirait à rien.
Il lève les yeux vers le mur à sa droite et y voit un panneau indiquant « Chambres 101 à 106 ». Il baille, continuant à avancer dans la même direction, afin d’accéder à sa chambre, le numéro 104.
« Au moins, elle était facile à trouver », se dit-il sans trop de sentiments, comme s’il ne faisait que conversation de politesse avec lui-même.
Jan n’est pas particulièrement angoissé à l’idée de rencontrer ses nouveaux colocataires. Il aurait bien sûr apprécié la tranquillité de la solitude, mais il savait pertinemment qu’il n’y aurait pas le droit ; et quoiqu’il en soit, un minimum d’entourage empêcherait ses propres pensées venimeuses de tenter de le tuer. Pour ce qui est de leur caractère ou tout simplement qui ils sont, il s’en fiche – il n’a pas, de toute manière, prévu de bien s’entendre avec eux. Il ne ferait que les supporter, comme il supporte toujours tous ceux qu’il rencontre.
Alors qu’il arrive auprès de la chambre qui devrait être la sienne, Jan aperçoit la silhouette d’un jeune homme, semblant attendre devant la porte. Sans pour autant s’arrêter, il ralentit afin de l’observer un petit moment ; c’est probablement un de ses nouveaux colocataires.
C’est un jeune homme probablement un petit peu plus âgé que lui, se tenant droit comme une pique, s’appuyant sur une canne au pommeau doré – voilà qui manque de logique – d’un air particulièrement fier. Malgré son air peu avenant, quand Jan s’approche de lui, il affiche un grand sourire en lui tendant la main, et disant :
« Enchanté de vous connaitre, Anko Arihito, héritier de la richissime famille Arihito, blabla-bla… tu as certainement dû entendre parler de moi, après tout, tout le monde entier me connaît ! »
Sans rien dire ni même penser, Jan lui tend la main avec un sourire poli machinalement afin qu’ils se serrent les mains ; il fait ensuite un pas en arrière, alors que la personne en face de lui écarte les bras d’un geste exagérément théâtral en souriant, puis lui tourne autour pour l’observer.
Le blondinet reste quelques secondes immobile et silencieux, fixant le vide face à lui, avant de finalement se demander :
« Est-ce que je viens de perdre 2 points de QI en écoutant ce type ? »
Revenant rapidement à la réalité, il regarde de nouveau ce fameux Anko qui semble l’observer sous tous les angles, alors qu’enfin toutes sortes de pensées et questions lui traversent l’esprit ; des pensées telles que
« J’ai littéralement jamais entendu parler de lui ou de sa famille »
« C’est une caméra cachée ? », ou encore
« Me dites pas que c’est mon coloc. »
Enfin, Anko cesse de lui tourner autour, et, de nouveau face à Jan, lui demande :
« Quel est votre nom ? »
« Va falloir te décider coco, tu me tutoies ou tu me vouvoies ? » pense-t-il rapidement, mais il laisse cette pensée de côté et ne la laisse nullement s’exprimer sur son visage ou ses mouvements.
« Je m’appelle Jan Lyons. », répond-t-il tout simplement, puis, souriant, ajoute, « Je doute que vous ne me connaissiez déjà, car je ne suis pas particulièrement célèbre, M. Arihito. Quoiqu’il en soit, enchanté de vous rencontrer. »
Jan le regarde dans les yeux de son air le plus poli et respectueux qu’il soit, afin de s’assurer qu’il ne décide pas de prendre mal sa réponse ; ce Anko a l’air du type susceptible.
Sans trop attendre, Jan se retourne en direction de la porte de la chambre 104, en ajoutant :
« Je suppose que nous serons colocataires de cette chambre ? »
Il appuie sur la poignée de la porte assez fortement et l’ouvre – il était inquiet qu’elle ne s’ouvre pas, puisque son nouveau collègue forcé se tenait immobile devant, d’un air d’attendre, mais il s’emblerait qu’il suffise de pousser la poignée au plus bas possible. Il jette un coup d’œil à l’intérieur de la chambre et remarque les clés posées sur une table relativement centrée. Il fait un pas dans sa chambre, puis se retourne vers Anko, affichant toujours un léger sourire, par politesse, pour ne pas sembler l’ignorer, et sembler attendre une réponse de sa part.
-

avatar


Voir le profil de l'utilisateur







MessageSujet: Re: Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)   Dim 2 Avr - 16:23

Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)
« Je m’appelle Jan Lyons. »

Zut, ce nom ne lui disait rien en plus ça faisait roturier, le pauvre, avoir un nom pareil ne devait pas être facile à porter tous les jours, enfin personne ne pouvait avoir un nom aussi jolie, aussi impressionnant, aussi culte que lui. Bon, il commençait un peu à s'ennuyer avec l'autre gugusse, Anko s'appuie sur sa canne et soupire, ils étaient coincés car la porte refusait de s'ouvrir:

« Je doute que vous ne me connaissiez déjà, car je ne suis pas particulièrement célèbre, M. Arihito. Quoiqu’il en soit, enchanté de vous rencontrer. »

Anko hausse les sourcils, flatté, au moins ce Jan savait bien lui parler, il pourrait au moins lui servir de valet, oui c'était une bonne idée, un valet cela lui manquait, quelqu'un à qui donner des ordres et qu'il pourrait traiter comme un chien, cela lui plaisait énormément ! Il hoche de la tête avant de prendre la parole:

-Effectivement je ne vous connais pas mais cela n'est point grave ! En fait si, je pourrais exactement dire pourquoi c'est grave mais je ne le ferais pas ! Pourquoi ? Et bien enfin nous n'avons pas le temps pour ça.


Pourquoi Anko passait du vouvoiement au tutoiement ? Bah cela l'amusait énormément, oui il se comportait comme un gamin mais il ne s'en rendait pas vraiment compte.

« Je suppose que nous serons colocataires de cette chambre ? »

Whao il est perspicace comme garçon, fallait être très intelligent pour comprendre ça. Non mais pourquoi on lui a refilé ce type déjà ? Enfin s'il devient son valet il aura intérêt à être plus comment dire ? Vif d'esprit ? Oui c'est le mot je pense. Enfin bref, Anko lui offre son plus beau sourire hypocrite et parle d'une voix calme:

-Il semblerait oui mais nous n'étions pas censé être trois ?

Anko écarquille de grands yeux quand il voit son colocataire ouvrir la porte avec une aisance particulièrement facile. Comment avait-il réussi à ouvrir cette porte censé être verrouillé ? Fulminant, Anko rentre dans la pièce et l'observe, mouais pas trop mal, il avait connu des salles plus spacieuses et luxueuse mais cela ferait l'affaire. Il regarde Jan, Dieu qu'il trouvait ça tellement commun comme prénom mais passons, il avait vraiment l'air respectueux et poli envers sa personne ce qui arrangeait son égo surdimensionné.
-

avatar


Voir le profil de l'utilisateur







MessageSujet: Re: Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)   Sam 22 Avr - 20:40


Enchanté.
FT. ANKO ARIHITO ET ...

Une sorte de frisson traverse les épaules de Jan, sans pour autant être visible. Quelque chose à propos du bonhomme debout face à lui l’irrite profondément, bien qu’ils n’aient encore échangé qu’une phrase ou deux. Il se retourne tout simplement, lui faisant dos pour regarder normalement la pièce dans laquelle ils viennent d’entrer.
Retenant son envie de se frapper la tête violemment contre la table la plus proche, Jan lève le nez, et observe le plus tranquillement du monde la chambre qui serait à présent la sienne. Son inspection est rapide ; après tout, c’est une chambre comme une autre. Il n’a pas à en apprendre la composition par cœur du premier coup. S’y retrouver ne serait pas si difficile.
Retenant cette fois-ci un soupir, il se retourne vers son nouveau colocataire. Qu’a-t-il demandé, déjà ? S’ils devaient être trois ?
Voilà une question bien inutile, se dit-Jan. Pire encore que son propre small talk. Oui, oui, ils devaient être trois, mais qu’est-ce que Jan peut bien savoir du troisième ? Y a pas marqué « Maman » sur son front.
« C’est vrai, mais je ne sais pas qui est notre troisième colocataire. », dit-il simplement, faisant mine d’observer un peu plus la pièce autour de lui.
Il sourit et entame un doux rire, ajoutant :
« Alors pour ce qui est de là où il est, je n’en ai pas la moindre idée ! »
Il regarde le fameux Anko dans les yeux un instant, soutenant son regard poliment, et lui faisant passer son soi-disant amusement, puis se retourne, s’approchant de la table en plein milieu, où se situent les clés de chacun.
Maintenant qu’il y pense, le nom « Arihito » lui dit quelque chose. Il l’a sûrement déjà entendu quelque part. Mais, heh. Qu’importe. Il n’en a vraiment rien à faire. S’il veut en savoir plus, il n’aura qu’à faire quelques recherches, comme d’habitude – mais dans ce cas précis, il n’a pas besoin de connaître sa réputation pour savoir que son interlocuteur est un demeuré.
Il jette un coup d’œil rapide aux clés, et voit immédiatement la clé portant son nom. Il la prend et sans y prêter plus attention, l’enfonce dans la poche de son pantalon. Ce faisant, il regarde machinalement les noms des deux autres clés. La première porte un nom qu’il connaît malheureusement déjà, et la seconde un tout nouveau nom. Voilà qui serait donc l’autre locataire de cette chambre.
« Owain S. Baxter., lit-il à voix haute, et il ajoute d’un ton neutre, voilà comment s’appelle notre homme mystère. »
Il hausse les épaules. Il s’en fiche, mais il s’en fiche, mais c’est fou ce qu’il s’en fiche ! Cet Owain peut bien arriver quand il veut, ça ne changera rien à sa vie. Tout ce qu’il peut espérer est qu’il ne sera pas aussi antipathique que le glandu actuellement derrière lui. D’ailleurs, quel égoïste fait-il – il ne pense qu’au fait que lui-même ne connait pas cette personne, mais peut-être le grand Anko Arihito connaît-il plus de monde sur l’île que lui. Il se retourne rapidement pour le regarder, préparant un air des plus interrogateurs – mais une fois face à lui, son regard s’arrête sur le cadran de la porte derrière, voyant une forme semblant appartenir à une personne.
Cette forme – cette personne, s’avère être un jeune homme blond, dont les traits sont difficilement déterminables étant donné la paire de lunettes de soleil posée sur son visage. Jan n’a qu’à peine le temps de se demander pourquoi il porte des lunettes de soleil à l’intérieur, avant qu’il ne glisse dans la chambre, et soulève ostensiblement l’épaule, en disant, affichant un sourire bien trop large :
« Surprise, bitch. I bet you thought you’d seen the last of me. »
Puis, plus rien. Il semble attendre. Une réaction peut-être.
Jan ne bouge pas d’un millimètre. Son visage, neutre, ne partage pas la moindre émotion ; ni surprise, ni dégoût, ni rire, ni rien. Il inspire doucement,
« MAIS C’EST LA PREMIÈRE FOIS QUE JE TE VOIS C’EST QUOI CETTE ENTRÉE »
puis soupire de la même manière, discrètement.
« Je sais pas qui c’est mais je sais déjà qu’il est pire que l’autre. Il est pire que l’autre. À l’aide il est pire que l’autre. »
Jan ne dit rien. Pour cette fois, il va laisser son nouveau très cher ami Anko réagir à sa place. Il préfère regarder le spectacle qu’y participer – et peut-être, finalement, Anko et Owain se connaissent-ils déjà.
Pour la première fois depuis qu’il l’a rencontré, bien que ce soit à l’instant, Jan ressent une grande empathie pour le jeune homme.
Contenu sponsorisé
-










MessageSujet: Re: Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)   

 
Enchanté de vous connaitre (PV Jan Lyons)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heureux de vous connaitre!
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Closed In  :: Dans le Campus
 :: Résidence universitaire :: Chambres
-
Sauter vers: